L'an an mil neuf cent vingt-neuf le dix-neuf Mai à neuf heures, les membres du conseil municipal de la commune de Rieux proclamés par le bureau électoral à la suite des opérations des 5 et 12 Mai se sont réunis dans la salle de la Mairie sur la convocation qui leur a été adressé par le Maire.
La séance à été ouverte sous la présidence de Monsieur Mortier, Maire qui, après l'appel nominal, a donné lecture des résultats constatés aux procès-verbaux des élections et a déclaré installer:

1 M Morize
2 M Mortier Albert
3 M Perdreau Gaston
4 M Guérin Louis
5 M Dagonet Ernest
6 M Guérin Constant
7 M Fouquet
8 M Pinguet
9 M Lefèvre Henri Eugène
10 M Henry Léon
Election du Maire, 1er Tour.
M Mortier Albert (6V)
M Guérin Constant (2V)
M Perdreau Gaston (1V)
M Dagonet Ernest (1V)
Mr Mortier Albert ayant obtenu la majorité absolue, déclare ne pas vouloir accepter le mandat.

Election du Maire, 2ème Tour.
M Perdreau Gaston (4V)
M Mortier Albert (3V)
M Dagonet Ernest (1V)
M Morize (1V)
Election du Maire, 3ème Tour.
M Mortier Albert (3V)
M Perdreau Gaston (3V)
M Dagonet Ernest (2V)
M Morize (2V)
Mr Mortier Albert étant le plus âgé des candidats a déclaré de pas accepter le mandat.

Le 23 Mai 1929

Election du Maire, 1er Tour.

M Perdreau Gaston (8V)
M Mortier Albert (1V)
M Dagonet Ernest (1V)
M Perdreau Gaston ayant obtenu la majorité absolu, a été proclamé Maire et a été immédiatement installé.

Il a été procédé ensuite, sous la présidence de M Perdreau, élu Maire, à l'élection de l'adjoint.
M Guérin Constant (5V)
M Mortier Albert(3V)
M Morize Emile (1V)
M Dagonet Ernest (1V)
2ème tour de scrutin.
M Guérin Constant (6V)
M Mortier Albert(3V)
M Morize Emile (1V)
Mr Guérin Constant ayant obtenu la majorité absolue a été proclamé adjoint.
Le Président à déclaré M Guérin Constant installé en qualité d'adjoint

L'an mil neuf cent vingt-neuf le vingt-huit Décembre à quatorze heures.
Considérant l'avis de Monsieur l'Ingénieur du Génie Rural, le Conseil décide de donner un avis favorable à l'admission de la commune de Nesle la Reposte au Syndicat d'électrification.

Considérant la demande de la Station Centrale d'Electricité, le Conseil décide de donner un avis favorable pour le passage sur les chemins ruraux ordinaires de Molincourt et Chénézard de l'établissement de canalisations électriques aériennes de basse tension.

Le Conseil demande l'autorisation de procéder à la vente de ses arbres. Le produit de la vente de ces arbres sera affecté à l'entretien des bâtiments communaux.

L'an mil neuf cent trente le huit Février à seize heures.
Monsieur le Président communique qu'en vue de la préparation du projet d'adduction d'eau potable de l'école, il est indispensable de faire procéder au point de vue sanitaire à l'examen des eaux par le géologue et l'analyste prévus à cet effet.
Après avoir délibéré, le Conseil Municipal demande le concours du géologue et de l'analyste pour l'examen des eux et vote un crédit au budget prévisionnel de 500 francs à prélever sur l'article 12.

Considérant que Mr Bonnet, instituteur à rieux remplit ses fonctions d'instituteur et de secrétaire de mairie à la satisfaction de tous les habitants lui alloue à titre de supplément de traitement une somme de deux cents francs, inscrite au budget primitif de 1930 article 67.

Le Conseil accorde à Mr Bonnet, instituteur pour la direction des cours d'adultes pendant l'hiver 1929-1930 une indemnité de cent francs inscrite au budget primitif de 1930 article 68.

L'an mil neuf cent trente le vingt-deux Mars à seize heures, Monsieur le Maire invite le conseil à voter une somme destinée à secourir les sinistrés du Midi et du Sud-Ouest.
Après avoir délibéré le Conseil Municipal décide de voter la somme de 100 francs qui sera prise sur les fonds disponibles du budget de l'année 1930 de la Commune de Rieux.

L'an mil neuf cent trente le quinze Mai à quatorze heures.
Le Président expose à l'assemblée qu'il y a lieu de désigner un homme de l'art pour établir le projet d'adduction en eau potable de l'école.
Après avoir délibéré, le conseil décide de confier l'étude du projet et la direction des travaux d'adduction d'eau potable au service des Ponts et Chaussées et Vicinal du département de la Marne.
S'engage à régler les honoraires conformément au décret du 10 Mars 1854 modifié par le décret du 14 Mars 1908 et le dispense de la responsabilité pécuniaire et décennale prévue aux articles 1792 et 2270 du code civil.

L'an mil neuf cent trente le premier Juin à treize heures.
Monsieur le Président communique au Conseil le résultat négatif de la vente aux enchères des seize arbres situés au lieu dit "Pré Quentin ou les Berceaux". Vente autorisée en date du 17 Janvier 1930 et tenue à la Mairie le 28 Avril 1930.
Après avoir délibéré, le Conseil décide de demander l'autorisation de procéder à la vente à l'amiable de ces seize arbres.

Sur le proposition de son Président, le Conseil vote une gratification de deux cents francs à Monsieur Bonnet secrétaire de Mairie. Cette somme est inscrite au budget additionnel de 1930 article 6.

Sur la proposition de son Président, le Conseil considérant que l'instruction publique étant assurée par un instituteur, décide de voter la somme de trois cents francs pour assurer le traitement de la maitresse de couture. Cette somme sera prise sur le budget additionnel de 1930 article 12.

L'an mil neuf cent trente et un le trois juin à quatorze heures Monsieur le Président demande au Conseil de bien vouloir fixer la date à laquelle il sera procédé aux opérations de distillation.
Après avoir délibéré, le Conseil Municipal décide de fixer ces dates du 1er Novembre au 1er Décembre et du 1er Février au 1er Avril 1932.

L'an mil neuf cent trente et un le quatorze Novembre à seize heure.
Monsieur le Président donne lecture des instructions inscrites au recueil des actes administratifs n°110 et de la note 18: le sous préfet, en date du 12 Octobre 1931, ayant trait au classement des chiens en deux catégories et à la taxe des dites catégories.
Après avoir délibéré, le conseil décide de fixer la taxe sur les chiens pour la commune de rieux comme suit:
Chiens d'agreement et chiens servant pour la chasse 15f
Chiens de garde 5f

L'an mil neuf cent trente deux le 20 Février à size heures.
Le Conseil Municipal accorde à M Bonnet instituteur pour la direction des études surveillées pendant l'année scolaire 1931-1932, une indemnité de cent francs inscrite au budget primitif de 1932.

Monsieur le Président donne lecture de la lettre de Monsieur le Préfet, relative à la demande de subvention du Touring-Club de France, pour l'érection de monument à l'emplacement des villages détruits pendant la guerre.
Après avoir délibéré le Conseil décide de donner un avis défavorable.

L'an mil neuf cent trente trois le douze Février à neuf heures.
Considérant que Mr Bonnet, instituteur à Rieux remplit ses fonctions d'instituteur et de secrétaire de mairie à la satisfaction de tous les habitants lui alloue à titre de supplément de traitement une somme de deux cents francs, inscrite au budget primitif de 1932 (probablement une erreur, 1933).

Le Conseil Municipal accorde à M Bonnet instituteur pour la direction des études surveillées pendant l'année scolaire 1931-1932, une indemnité de cent francs inscrite au budget primitif de 1933.

Le Conseil Municipal décide d'allouer aux facteurs desservant la commune une somme de quinze francs inscrite au budget primitif de 1933.

L'an mil neuf cent trente quatre le onze Février à huit heures.
Le Conseil Municipal décide d'allouer aux facteurs desservant la commune une somme de quinze francs inscrite au budget primitif de 1934.

Considérant que Mr Hounons, instituteur à Rieux remplit ses fonctions d'instituteur et de secrétaire de mairie à la satisfaction de tous les habitants lui alloue à titre de supplément de traitement une somme de deux cents francs, inscrite au budget primitif de 1934.

Suivez rieux51210 on Twitter   Suivez le Forum WsWin          Web-Concept.eu  ©2010 N°27SE188   Visiteurs : 799204   Aujourd'hui : 217   En ligne : 2