L'an an mil neuf cent quarante sept, le trente et un Octobre à onze heures du matin, les membres du Conseil Municipal de la Commune de Rieux proclamés par le bureau électoral à la suite des opérations des 19 et 26 Octobre 1947 se sont réunis dans la salle de la Mairie sur la convocation qui leur a été adressée par le Maire, conformément à l'article 48 et 67 de la loi du 5 Avril 1884.
Etaient présents:

1 M Fayet Paul
2 M Mortier Henri
3 M Crapart Georges Albert
4 M Lefèvre Lucien
5 M Collin René
6 M Favrel René
7 M Jacquet Pierre
8 M M Pinguet Raymond
9 M Mongeois Fernand
10 M Guérin Constant
12 M Molin René
Election du Maire
1er Tour de Scrutin.
Fayet Paul (9V)
Guérin Constant (1V)
Mongeois Fernand (1V)
Mr Fayet Paul ayant obtenu la majorité absolue, a été proclamé Maire, installé immédiatement dans ses fonctions et a pris la présidence.

Election du premier adjoint
1er Tour.
Mongeois Fernand(3V)
Mortier Henri (3V)
Crapart Georges (2V)
Guérin Constant (1V)
Collin René (1V)
Favrel René (2V)
Aucun candidat n'ayant obtenu la majorité absolue des suffrages, il est procédé à un second tour de scrutin.

2ème Tour.
Crapart Georges (8V)
Mongeois Fernand (1V) Collin René (1V)
Mortier Henri (1V)
M Crapart Georges ayant obtenu la majorité des suffrages, a été proclamé adjoint.

L'an mil neuf cent quarante sept le quatre Novembre dix huit heures.
Le Conseil autorise M le Maire à faire procéder au bornage du chemin rural de Villeperdue à Fontaine-Armée pour faire suite à la réclamation formulée par Mr Maricot, domicilié à Montmirail, propriétaire dans la commune, afin que toute contestation à venir soit évitée. Mr le Maire pourra avoir recours à Mr Deschamps, géomètre à Montmirail. La dépense occasionnée sera mandatée sur l'entretien des chemins ruraux chap. V article 5 de l'exercice 1947.
Le Conseil désigne M Mortier Henri et M Collin René pour représenter la commune au Syndicat Intercommunal d'électricité de Fère-champenoise.

L'an mil neuf cent quarante sept le quatre Décembre huit heures.
Considérant qu les acheteurs de bois en grumes laissent séjourner bien trop longtemps les arbres en bordure des chemins et des routes de la commune, le Conseil Municipal demande qu'après avis aux intéressés, une redevance de 5f par mois et par mètre courant soit exigible en cas de non-enlèvement des dits arbres.

L'an mil neuf cent quarante huit le vingt-deux Mars dix-huit heures.
Considérant que le Maintien en bon état du chemin vicinal N°5 de Rieux à Molincourt nécessite que le fossé en bordure de la route et situé sur la propriété de M le Baron Carra de Vaux soit curé pour assurer l'écoulement des eaux. Le Conseil Municipal émet le vœu que le propriétaire dudit fossé soit mis en demeure de procéder au curage de ce fossé dans le plus bref délais.

Ayant pris connaissance de la circulaire du 20 Janvier 1948 et considérant que l'adhésion de principe au dit Syndicat n'entraînera momentanément aucune dépense supplémentaire, attendu que le réseau d'adduction n'est pas établi dans la commune, le Conseil Municipal à l'unanimité donne son adhésion au Syndicat d'Intercommunal des distributions d'eau potable de la Marne et désigne M Lefèvre Lucien pour l'élection du Délégué au Syndicat.

L'an mil neuf cent quarante huit le dix-neuf Juin dix-neuf heures.
Considérant que Melle Lemistre Lucienne, factrice auxiliaire dans la commune participe effectivement aux affaires administratives en distribuant du courrier officiel aux administrateurs ou administrés de la commune. Le Conseil Municipal décide de lui accorder une gratification de mille francs au titre de l'année 1948. Les crédits nécessaires non prévus au budget primitif seront inscrits au budget additionnel de 1948 sous la rubrique :"gratification au facteur" Chapitre 1er Article 6.

Le Conseil Municipal donne un avis favorable à la demande d'abonnement téléphonique formulée par Mr Honnons, secrétaire de Mairie et Instituteur.

L'an mil neuf cent trente huit le treize Septembre dix-huit heures.
Mr le Président communique au Conseil Municipal une demande formulée par Monsieur Honnons André, Instituteur de la Commune, tendant à la création à l'école de Rieux d'un cours adulte à orientation agricole. Après avoir délibéré, le conseil donne un avis favorable à la demande formulée par Monsieur Honnons étant précisé que les frais de rétribution resteront à la charge des personnes fréquentant le cours.

Le Conseil émet le vœu que le pain soit mis en vente libre.

Le Conseil émet le vœu que les taxes locales perçues par les villes soient réparties dans les communes au prorata de la population de chacune d'elle, considérant que les habitants des campagnes paient au bénéfice des villes sans aucun profit pour les finances communales rurales.

Le Conseil Municipal demande que les droits de voirie prévus en vertu de l'arrêté permanant en date du 10 Janvier 1948 soient mis en recouvrement en ce qui concerne les arbres en grumes déposés sur le bord des routes et des chemins par les exploitations:

Fils Mathieu à Montmirail
Salvador à Le Baizil (Marne)
Mr Collet, charron à Morsains (Marne

Séance du 2 juillet 1949 18h30.
Le Conseil Municipal demande que le Maire fasse procéder au curage du fossé d'écoulement de la Grande Fontaine de la source jusqu'au pièces de la ferme de Montbout, ce curage étant à la charge des riverains. Il demande que le travail soit exécuté pour le 15 Septembre 1949.

Le Conseil après avoir délibéré, fixe à dix mille francs pour l'année 1949 le traitement du gérant de la cabine téléphonique. Un crédit supplémentaire de huit mille francs sera ouvert à cet effet au budget additionnel chap.I art.9.

Réunion du 4 Décembre 1949.
Le C.M. autorise Monsieur le Maire à mandater les sommes dues à Monsieur Denis, entrepreneur à Montmirail pour frais de ré-inhumation de militaires victimes de guerre 1939-45 et à Mr le Receveur des Postes à Montmirail pour frais d'expédition de télégramme avisant les familles, et vote un crédit de six mille cent cinq francs à prendre sur les fonds libres de l'exercice 1944 au chapitre XII art.1 intitulé Dépenses imprévues pour faire face à ces dépenses.

Séance du9 Février 1950 10h.
Le Conseil Municipal fixe à trois mille francs le taux de la licence de plein exercice à Mr Bouquet Lucien , débitant de boissons dans la commune pour l'année 1951.

Le Conseil Municipal fixe à 500f le M² le prix des concessions trentenaires et à 1000f le M² des concessions perpétuelles dans le cimetière communal.

Séance du 15 Mai 1950 à 17h.
Le C.M. autorise Mr le Maire à engager les démarches en vue de la vente de bois communal sis aux Berceaux et comprenant taillis et arbres.
Le C.M. désigne Mr Deschamps géomètre à Montmirail pour procéder à l'établissement du cahier des charges et du P.V. d'estimation. En outre le C.M. demande à Mr le Préfet de la Marne L'autorisation à la dite vente.

Séance du 25 Septembre 1950 à 17h30.
Le Maire expose l'utilité pour la commune de l'achat de huit tenues de ville pour les pompiers, six casques et six képis. Il ne s'agit pas de remplacement de biens détruits ou disparus par fait de guerre.
Il présente au conseil les devis qui lui ont été soumis et expose les divers renseignements recueillis sur les formalités à accomplir.
Après avoir délibéré, le Conseil décide l'achat du matériel en question, fixe son choix sur le devis présenté par les établissements Au Gagne Petit en date du 18 Septembre 1950 et s'élevant à la somme de cent huit mille sept cent quatre vingt francs.
En conséquence, le Conseil autorise le Maire à passer un marché de gré à gré avec les établissement Au Gagne Petit.
La Commune dont les ressources sont insuffisantes décide de solliciter une subvention de l'état en vertu de la loi du 31 Juillet 1927, ainsi que l'ordonne la Direction de l'Administration Départementale et Communale, le Conseil vote l'intégralité de la dépense nécessaire à cet achat. La subvention de l'état devant par la suite compenser en partie les avances faites par la commune.

Séance du 7 Décembre 1950, le Conseil Municipal fixe à 30f l'indemnité annuelle due pour emploi des appareils Vermorel appartenant à la commune.

Séance du 11 Janvier 1951
Le Conseil décide d'acheter la médaille attribuée à Mr Molin René au titre de Sapeur Pompier. Un crédit de 850f sera pris sur les fonds libres du Budget de 1950 pour faire face à cette dépense.

Le Conseil demande qu'il soit procédé à l'échange du chemin rural non reconnu allant de la route de Molincourt à l'église en longeant le cimetière contre la bande de terrain longeant la cour et le jardin de l'école.


Mr Honnons en 1951
Instituteur et secrétaire de Mairie

Séance du 7 Juillet 1951
Le C.M. autorise M. le Maire à Mandater sur les crédits prévus au Budget Primitif 1951 et au Budget additionnel 1951 chapitre III article 5, une somme de huit cent cinquante francs pour achat de la médaille des sapeurs pompiers à M. Molin René non réglée sur m'exercice 1950 et une somme de cinq cents francs pour indemnité au chef de Bataillon Jobert pour réception d'habillements des sapeurs pompiers.

Le Président expose à l'assemblé qu'il y a lieu de désigner un homme de l'art pour étudier le projet de distribution d'eau potable de la commune. Le Conseil après avoir délibéré décide de confier l'étude du projet et de la direction des travaux au service des P et C de la Marne, s'engage à régler les honoraires conft aux arrêtés ministériels des 7 Mars 1949 et 28 Aout 1949 et le dispense de la responsabilité pécuniaire et décennale.

Le Conseil fixe à sept mille francs l'indemnité à la maitresse de couture à compter du 1er Janvier 1951. Un crédit complémentaire de quatre mille six cents francs sera ouvert au Budget additionnel 1951 chap. IX pour faire face à cette dépense.

Séance du 22 Novembre 1951 à 9h.
Le Conseil Municipal émet le vœu que le projet d'adduction d'eau potable demandé s'applique à la totalité de l'étendue de la commune pour éviter les rivalités entre mêmes habitants de la commune.

Le Conseil Municipal ayant pris connaissance d'une lettre de Mr l'Architecte des Monument Historiques en date du 28 Septembre dernier tendant à obtenir une subvention à titre de participation aux dépenses d'entretiens de l'église classée Monument Historique, vote, au titre de l'exercice 1951 une subvention de trois mille francs à l'Administration des Beaux Arts.
La Commune n'ayant pas les ressources ne peut faire un effort plus grand et le conseil municipal demande à l'Administration des Beaux Arts de bien vouloir l'aviser lorsqu'elle entreprendra de nouveaux des travaux sur l'édifice classé désigné plus haut.

Séance du 17 Janvier 1952 Le Conseil Municipal,
Considérant que l'Instituteur Secrétaire de la Mairie supporte depuis l'électrification des bâtiments communaux tous le frais de la Mairie et voulant remédier à cet état de choses, le Conseil Municipal décide qu'un compteur spécial pour la Mairie sera apporté à l'installation déjà faite:
1° Séparation en deux réseau , l'un logement l'autre mairie-école.
2° Installation d'une lampe dans la chambre du sud non électrifiée du logement de l'instituteur.

Séance du 23 Juin 1952 M. le Président donne connaissance au Conseil Municipal de la circulaire du 9 Mai 1952 de Mr le Préfet relative à la répartition des fonds de la Caisse Départementale Scolaire et des instructions en date du 12 Mai 1952 de M. le Sous Préfet d'Epernay faisant connaitre que pour le 1er trimestre 1952 le montant de la subvention attribuée à la commune s'élève à 22.075 francs.
Pour l'ensemble des trois trimestres, un crédit de 68.465f est donc mis à la disposition de la commune.
Conformément aux instructions ci-dessus Mr le Maire s'est mis en rapport avec l'Instituteur en vue d'établir un programme d'utilisation de ce crédit. Le Conseil Municipal est appelé à délibérer. Après discutions, l'assemblé décide que les travaux suivants de 1ère urgence seront exécutés.

Achat d'un meuble à cartes 5000f
Achat d'un globe terrestre 8600f
Achat d'un baromètre anéroïde 2600f
Achat de matériel d'Education Physique
(élastique, poids, 10 balles mousse). 2500f
Achat d'un guide chant 2700f
Achat de rideaux pour les fenêtres et montage 15000f
Jeux de lecture, de calcul et de tampons 12745f
soit au total 68445f

Leur montant sera réglé au moyen de la subvention qui sera versée à M le Receveur Municipal après approbation par M le Sous Préfet.

Séance du 12 Juillet 1952
Le Maire donne connaissance d'une décision du Conseil Municipal de Montenils accordant une subvention exceptionnelle de dix mille franc à la Commune de Rieux pour l'entretien de l'Ecole Primaire Publique. La décision étant autorisée par l'administration préfectorale de Seine et Marne le Conseil Municipal autorise M e Receveur Municipal à encaisser le montant de la subvention qui sera inscrite en recettes supplémentaires au Budget additionnel 1952 chapitre IV article 4.

Le Maire donne connaissance de la démission de Mr Jaquet Pierre en temps de cantonnier communal. Le Conseil prend acte de cette démission et demande que la vacance soit publiée dans un journal local. Les frais d'inscriptions seront à mandater sur le chapitre XII artiche 1 intitulé Dépenses Imprévues du Budget 1952.

Séance du 4 Décembre 1952 Le Conseil Municipal émet le vœu que l'entretien des chemins vicinaux de la commune soit mis à la charge du service des Ponts et Chaussées, la commune n'ayant plus de cantonnier.

Le Conseil Municipal accorde une indemnité de cinq cent francs à titre de subvention pour l'exercice 1952 pour l'entretien du Monument Léon Bourgeois. Cette somme sera mandatée sur le chapitre XII article 1 intitulé dépenses imprévues.

Séance du 8 Janvier 1953
Le Conseil Municipal décide de souscrire un abonnement à la Bibliothèque Circulante de Chalons pour l'année 1953. Le Montant de l'abonnement soit deux mille francs sera mandaté sur le montant de l'Allocation de la Caisse Départementale Scolaire prévue au Budget Primitif Chap. IX Art.4.

Le C.M. Décide l'achat d'un clairon pour les Sapeurs Pompiers afin de remplacer l'ancien devenu hors d'usage. Il autorise Mr le Maire à conclure cet achat auprès de la Maison Commun à Château Thierry. Le montant de cet achat sera mandaté sur les crédits ouverts au chapitre III art.5 du Budget primitif intitulé Equipement et Habillement des Sapeurs Pompiers. La dépense est estimée à 3000f taxes et pot éventuellement en sus.

Suivez rieux51210 on Twitter   Suivez le Forum WsWin          Web-Concept.eu  ©2010 N°27SE188   Visiteurs : 787227   Aujourd'hui : 160   En ligne : 4