Elections Municipales du 14 Mars 1971

Après avoir rappellé qu'aux termes de l'article L253 du code électoral nul n'est élu au premier tour de scrutin s'il n'a réuni la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de suffrage égal au quart de celui des électeurs inscrits, le président à proclamé ainsi qu'il suit les résultat du 1er tour.

Nombre d'électeurs inscrits: 110 dont le quart est 28
Nombre de suffrages exprimés: 72
Majorité absolue: 37
Ont été par conséquence, proclamé membre du conseil municipal comme réunissant les conditions prévues par la loi.
1 Fayet Paul (49V)
2 Mirat Lucien (45V)
3 Demoncy Marcel (37)

Elections Municipales du 21 Mars 1971

après avoir rappelé qu'au second tour de scrutin, l'élection a lieu à la majorité relative, le Président à proclamé ainsi qu'il suit les résultats de l'élection.

Nombre d'électeurs inscrits: 110
Nombre de suffrages exprimés: 75
Ont été par conséquence, proclamé membre du conseil municipal comme réunissant les conditions prévues par la loi.
1 Béchard Marcel (42V)
2 Périn Marcel (40V)
3 Mortier Norbert (39)
4 Mortier Henri (38)
5 Lemistre Marcel (37)
6 Jacques Jean (37)
7 Lefevre André (36)
8 Henry Raymond (35)

L'an mil neuf cent soixante et onze, le vingt-six Mars à 14 heures.
Les membres du Conseil Municipal de la Commune de Rieux proclamés par le bureau électoral à la suite des opérations des 14 et 21 Mars sont réunis dans la salle de la mairie, sur la convocation qui leur a été adressée par le Maire conformément aux articles 24 et 59 du code de l'administration communal.
Election du Maire
1er Tour de Scrutin.

Fayet Paul (9V)
Mirat Lucien (2V)
Mr Fayet Paul ayant obtenu la majorité absolue, a été proclamé Maire.

Election du premier adjoint
1er Tour.
Mirat Lucien (10V)
Mortier Henri (1V)
M Mirat Lucien ayant obtenu la majorité absolue des voix a été proclamé adjoint et a été immédiatement installé.
Le Président a déclaré M. Roland René installé en qualité d'adjoint.

Séance du 27 Juin 1971
Le Conseil Municipal demande à M. le Maire de prendre contact avec le service des Ponts et Chaussées pour le pose d'un aqueduc au carrefour de la route départementale de Rieux à Tréfols et du chemin communal des Puits à Chateau-Gaillard.

Le Conseil Municipal arrête comme suit le programme du 14 Juillet.
16h00 ouverture des jeux pour enfants
17h45 rassemblement à la mairie
18h00 dépôt d'une gerbe au monument aux morts
18h30 goûter aux habitants

Séance du 21 Janvier 1972
Vu la lettre de M le conservateur Régional des Bâtiment de France en date du 14 Décembre 1974 informant Mr le Maire de Rieux que la réfection du clocher de l'église de Rieux est inscrite au programme 1972 et que l'état prendra en charge 50% de la dépense étant donné que l'église est classée monument historique.
Vu le devis des travaux établi par Mr l'Architecte des Bâtiments de France, d'un montant de 163 098 francs 63.
Le Conseil Municipal après délibération
- Approuve le devis et le projet présenté.
- Demande étant donné le mauvais état de la toiture que les travaux soient réalisés le plus tôt possible.
- Sollicite une subvention du département pour leur financement.
La participation de la commune de Rieux sera imputée sur les crédits ouverts au budget primitif de 1972 article 231 et sur les fonds disponibles de l'exercice 1971.

Le Conseil Municipal après délibération , considérant qu'il est indispensable pour l'hygiène et la santé des habitants d'organiser l'enlèvement des ordures ménagères.
Considérant que l'enlèvement des ordures ménagères est un service rendu dont les frais doivent être supportés par les bénéficiaires.
DECIDE la création à compter du 1 Janvier 1973 d'une taxe d'enlèvement des ordures ménagères.
FIXE son taux à 400% du revenu net des propriétaires bâties comprises dans le périmètre desservi.
Délimite comme suit le périmètre de ramassage, toute la commune.

Le Conseil Municipal
Vote une subvention de 10 francs pour la construction à Colombey les Deux Eglises, d'un monument destiné à honorer le souvenir du Général de Gaulle.
La dépense sera inscrite sur les crédits ouverts au budget art.657.

Le Conseil Municipal après délibération
Fixe à 100 francs le prix de vente du M² des concessions perpétuelles au cimetière à compter de ce jour.
Le produit sera encaissé à concurrence des 2/3 article 716 du budget de la commune à concurrence de 1/3 article 716 du budget du bureau d'aide social.

Séance du 13 Juin 1972
M. le Maire informe le Conseil Municipal que le conseil Général à voté une subvention de 18 900 Frs pour le 1ère tranche des travaux de réfection du clocher de l'église.

M. le Maire informe le Conseil Municipal que les travaux de renforcement du réseau électrique de Rieux ont été inscrit au programme 1972 du Syndicat d'Electrification de Fère-Champenoise. Le devis s'élève à 258 800 Frs. Les travaux seront exécutés fin 1972, début 1973, après adjudication sous la direction du Génie Rural.

Séance du 13 Février 1973 Le Conseil Municipal après délibération, demande au Syndicat d'adduction d'eau de la vallée d Bonneval.
1° De réviser le prix de vente de l'eau et notamment des forfaits, en vue d'une meilleure répartition des charges entre les usagers.
2° D'uniformiser progressivement (en 3 ou ' ans) le prix de vente de l'eau dans toutes les communes adhérentes au Syndicat.

Séance du 16 Octobre 1973 Le Conseil Municipal après délibération décide que Mr Bénard Robert, préposé à l'entretien des chemins, travaillera 3 mois par an.

Séance du 15 15 Février 1974 Le Conseil décide de faire établir par M Domont géomètre expert à Montmirail , un plan du cimetière faisant apparaitre les concessions achetées et les concessions à acheter.

Le Conseil décide de faire aménager les chemins communaux du Pressoir (CCN°9) à l'intérieur de Fontaine-Armée, et de faire goudronner le chemin rural N°4 à l'intérieur de Lava.

Séance du 19 Juillet 1974
M le Maire invite le Conseil Municipal à décider de l'emploi de dotation forfaitaire attribué sur les Fonds Scolaires pour l'année scolaire 1973/1974 qui s'élève à 126 francs.
Les dotations antérieures ayant été utilisées en totalité par le Conseil Municipal.
Fixe comme suit l'utilisation de ces fonds en accord avec Mme la Directrice de l'école:
- Matériel d'initiation à la lecture et au calcul.
- Matériel pour travaux manuels (dessins à compléter, à découper, pâte à modeler, toile de jute). 126 Frs.

Un branchement électrique sera demandé à E.D.F. pour la fête patronal des 10 et 11 Aout 1974.

Une lettre sera adressée à l'Association Diocésaine pour demander la vente du terrain de 15 à 20 qui jouxte l'église.

Un rappel sera adressé à Mr Domont, géomètre expert à Montmirail pour le plan du cimetière.

Un des deux logements de l'école sera loué si possible à un enseignant du C.E.G. du Montmirail.

Séance du 19 Septembre 1974
Le Conseil Municipal décide de louer à M Diallo Oumar, professeur au C.E.G. de Montmirail, un appartement avec garage et jardin situés à la mairie de Rieux, moyennant un loyer mensuel de trois cents francs à compter du 1er Octobre 1974.

Séance du 25 Février 1975
Vu la promesse de vente amiable consentie par l'Association Diocésaine de Chalons sur Marne, 5, Allée Paul Doumer à Chalons sur Marne, en date du 14 Novembre 1974,
Le Conseil Municipal
En vue de Créer une place publique
Décide l'acquisition à l'Association Diocésaine de Chalons sur Marne, d'un terrain d'une superficie de 1520 M², situé section ZI N°25 du plan cadastral, entre la Route Départementale N° 41, le chemin communal N°1 et l'église, moyennant le prix de 400 francs.

Sollicite de M le Préfet de la Marne la déclaration d'utilité publique de cette acquisition sans enquête préalable, étant donné l'urgence, conformément à l'article 295 du Code Municipal.

Diverses réunions ont eu lieu à Sézanne, sous la présidence de M le Sous Préfet d'Epernay, en vue de mettre au point les statuts de l'association pour le développement du Sud Ouest Marnais régie par la loi du 1er Juillet 1901.
Cette association a pour but, les liaisons entre les différentes instances concernées de concourir au développement et l'aménagement des cantons d'Anglure, Esternay, Fère Champenoise, Montmirail, Montmort, et Sézanne.
Après lecture des statuts, le conseil Municipal considérant les avantages que présente cette institution pour organiser, animer, coordonner l'expansion du canton,
Décide de donner son adhésion à l'Association pour le Développement du Sud Ouest Marnais.
S'engage à prendre en charge les cotisations dont le taux sera proposé chaque année par le Conseil d'Administration en fonction des actions prévues et par l'assemblé générale.

Le Conseil Municipal fixe le montant de l'indemnité de Mme Néret Ginette, gérante de la cabine téléphonique, à 400 francs par an à compter du 1er Janvier 1975.

Suivez rieux51210 on Twitter   Suivez le Forum WsWin          Web-Concept.eu  ©2010 N°27SE188   Visiteurs : 787224   Aujourd'hui : 157   En ligne : 4