L'an mil neuf cent cinquante neuf, le vingt du mois de Mars à dix-huit heures.
Les membres du Conseil Municipal de la Commune de Rieux proclamés par le bureau électoral à la suite des opérations de vote des 8 et 15 Mars 1959, se sont réunis dans la salle de la mairie, conformément aux articles 48 et 67 de la loi du 5 Avril 1884.

Etaient présents M.M. les conseillers municipaux:

1 Fayet Paul
2 Mortier Henri
3 Mirat Lucien
4 Crapart Georges
5 Henry Raymond
6 Benard Robert
7 Demoncy Marcel
8 Lefevre Lucien
9 Collin René
10 Rolland René
11 Pinguet Raymond
Election du Maire
1er Tour de Scrutin.
Fayet Paul (9V)
Lefevre Lucien (1V)
Collin René (1)
Mr Fayet Paul ayant obtenu la majorité absolue, a été proclamé Maire.

Election du premier adjoint
1er Tour.
Crapart Georges (5V)
Mortier Henri (3V)
Pinguet Raymond (1V)
Lefèvre Lucien (1V)
Mirat Lucien (1V)
2ème Tour.
Crapart Georges (5V)
Mortier Henri (3V)
Roland René (1V)
Lefèvre Lucien (1V)
Mirat Lucien (1V)
3ème Tour.
Crapart Georges (6V)
Mortier Henri (3V)
Lefèvre Lucien (1V)
blanc ou nul (1V)
M Crapart Georges ayant obtenu la majorité des voix a été proclamé adjoint.

Séance du 5 Avril 1949 Monsieur le Maire expose au Conseil qu'étant donné le nombre d'enfants d'âge scolaire (31 de la Cne de Rieux, 15 de la commune de Montenils) il devient indispensable de construire une autre classe ou de refuser les enfants de la commune de Montenils. Il invite le conseil à prendre une décision à ce sujet.
Le Conseil Municipal après délibération.
Considérant que les moyens financiers de la commune ne permettent pas de construire une autre classe sans emprunter.
Considérant que les locaux scolaires sont suffisants pour les enfants de la commune de Rieux.
Décide par neuf voix contre une et un bulletin blanc de refuser les enfants de la Cne de Montenils à compter du 15 Septembre 1959.

Séance du 12 Mai 1959
Compte tenu de la participation financière de la commune de Montenils qui sera déterminée par convention à passer entre les deux communes, le Conseil Municipal après délibération décide:
1° d'aménager une deuxième classe, un deuxième logement d'instituteur et une cantine.
2° d'agrandir le préau et les sanitaires existants avant projet et un devis estimatif de ces travaux par Mr Schwell André, Architecte à Epernay.

Séance du 27 Avril 1959
Convention du 22 Avril 1959
Présents tous les membres en exercice.
Mr le Maire expose que, suivant une coutume fort ancienne les enfants de la commune de Montenils viennent en classe à Rieux.
Pas suite de l'accroissement des effectifs cette coutume ne pourra être maintenue à la rentrée prochaine que si un second poste est créé et si une seconde salle de classe est aménagée, ainsi qu'un logement pour le titulaire du 2° poste.
Les effectifs prévus pour la rentrée de 1959 et 1960 sont les suivants (entrée à 5 ans):
Rieux + Montenils 1959: 50 1960: 55
Rieux seul 1959: 34 1960: 38
L'installation actuelle est suffisante pour la commune de Rieux. C'est la seule présence des enfants de Montenils qui entraine la nécessité d'une création de poste et d'aménagement locaux.
La commune de Montenils désirant que les enfants continuent à être accueillis à l'école de Rieux, le Conseil Municipal, après avoir délibéré déclare y consentir sous réserves:
- que tous les frais entrainés par la seule présence des enfants de Montenils soient à la charge de cette collectivité, Montenils devrait donc supporter seule le prix des travaux suivants:
1° Aménagement d'une 2° salle de classe
2° Aménagement du local réservé aux instituteurs, afin que le titulaire du 2° poste puisse avoir un logement indépendant.
3° Construction d'une salle de cantine.
- qu'au cas où le 2ème poste viendrait à être supprimé ultérieurement par suite de la baisse des effectifs, le regroupement en un seul des deux logements, soit à la charge entière de Montenils.
- les autres frais relatifs à l'aménagement, l'entretien, l'équipement et au fonctionnement de l'école seraient répartis entre les deux communes au prorata du nombre de leurs enfants qui fréquenteraient l'école. Ces aménagements à frais communs comprennent la construction d'un nouveau préau avec sanitaires modernes.

Séance du 12 Juin 1959 Le Conseil Municipal après délibération , fixe à 20 000 francs par an l'indemnité de Mme Buquet Suzanne, gérante de la cabine téléphonique de Rieux, à compter du 1er Janvier 1959.
Des crédits nécessaires sont prévus à l'article 625 du budget primitif.

Séance du 25 Juin 1959
Le Conseil Municipal, après examen du projet d'aménagement de l'école, établi conformément au programme et à la convention passée entre la commune de Rieux et celle de Montenils, projet présenté par M Schwell, Architecte à Epernay.
Décide à l'unanimité d'accepter ce projet et sollicite une subvention d'urgence sur les fond de la Caisse Départementale.
La dépense laissée à la charge de la commune sera prise sur les fonds communaux.

Séance du 24 Juillet 1959 Le Conseil municipale émet le vœu que tous les propriétaires récoltants puissent continuer comme par le passé à profiter du privilège qui leur était accordé pour la distillation de leurs fruits.

Séance du 2 Octobre 1959 Le Conseil Municipal après délibération décide d'accorder aux institutrices chargées de la surveillance des enfants qui prennent leur repas de midi à la cantine une indemnité de 27000 francs par an à compter du 15 Septembre 1959.
La commune de Montenils participera à cette dépense au prorata du nombre d'élèves.

Séance du 31 Janvier 1960 Le Conseil Municipal après délibération.
Fixe comme suit le tarif des concessions au cimetière à compter de ce jour:
Concessions temporaires (15 ans): 25 N.F. le mètre carré.
Concessions trentenaires: 40 N.F. le mètre carré.
Concessions cinquantenaires: 50 N.F. le mètre carré.
Concessions perpétuelles: 75 N.F. le mètre carré.

Le Conseil Municipal considérant que Madame Buquet Suzanne, Gérante de la cabine téléphonique, va aussi porter les télégrammes à domicile.
Fixe son indemnité à 300 N.F. par an, à compter du 1er Janvier 1960.

Vu la délibération du 20 Novembre 1959 relative à la rémunération des institutrices pour la surveillance de la cantine.
Vu la lettre de Mr le Sous-Préfet d'Epernay en date 9 Février 1960 relative au montant de l'indemnité.
Considérant que l'indemnité forfaitaire de 27 000 francs par an avait été fixée en accord avec le conseil municipal de Montenils et les institutrices présentes à la réunion.
Considérant que les institutrices avaient uniquement la surveillance, le balayage du local, l'allumage du feu, le réchauffage des repas et la vaisselle étant assurée par les élèves.
Le conseil municipal demande à M le Sous-Préfet de bien vouloir approuver la délibération du 20 Novembre 1959.

Séance du 15 Juillet 1960 Le Conseil Municipal décide d'allouer une subvention de 20 N.F. à l'association Henri Vendel à Chalons sur Marne chargée de la gestion de la Bibliothèque Centrale de Prêt qui dessert régulièrement la commune de Rieux.

Monsieur le Maire expose que conformément à l'article 24 de la loi du 9 Mars 1941 sur la réorganisation foncière et le remembrement rural, la Commission Communale de remembrement de Le Vézier lui a présenté pour avis, le projet des chemins ruraux et d'exploitation à supprimer, à maintenir, à modifier et à créer dans le périmètre soumis au remembrement (extension sur Rieux).
Après examen des plans, le Conseil Municipal décide d'approuver le projet du nouveau réseau de chemins tel qu'il est établi par la Commission Communal de remembrement de Le Vézier (extension sur Rieux).

Le Conseil Municipal après avoir pris connaissance du compte-rendu de l'adjudication des travaux d'agrandissement de l'école dressé par M Schwell Architecte.
Autorise M le maire à traiter de gré à gré avec M.M.
Morel Gilbert pour la maçonnerie qui s'élève à 27.157 N.F.
Cattini Roger pour la charpente bois qui s'élève à 1.520 N.F.
Cattini Roger pour la menuiserie qui s'élève à 6.500 N.F.
Rahir Jean pour la couverture qui s'élève à 3.450 N.F.
Guillou Denis pour la plomberie - sanitaires qui s'élève à 2.767 N.F.
Leroy Martial pour l'électricité qui s'élève a 1.784 N.F.
Laviron André pour la peinture qui s'élève à 3.584 N.F.
Duma André pour la charpente - serrurerie qui s'élève à 3.000 N.F.
Compte tenu des honoraires qui se chiffrent à 2.488 N.F.
le total du projet s'élève à 52.250 N.F.

Séance du 18 Février 1961 Le Conseil Municipal.
Vu l'avis favorable de Mr l'Inspecteur Départemental des Services d'Incendie et du Secours du Département de la Marne en date du 16 Novembre 1960.
Etant donné la vétusté et l'inefficacité du matériel dont dispose le Corps de Sapeurs Pompiers de Rieux.
Etant donné la proximité du Centre de Secours de Montmirail distant de 4 Km des maisons les plus éloignées de la commune.
Sollicité par la dissolution du Corps de Sapeurs Pompiers de Rieux et le rattachement total de la Cne au Centre de Secours de Montmirail.

Le Conseil Municipal décide de vendre à M. Lievains, ferrailleur à Montmirail, la pompe à bras ainsi que les tenues des sapeurs pompiers aux prix suivants:
Ferraille 0.12 N.F. le Kg
Cuivre jaune 0.80 N.F. le Kg
Cuivre rouge 0.70 N.F. le Kg
Tenues 0.15 N.F. le Kg

Séance du 22 Juillet 1961 Le Conseil Municipal, après délibération, fixe le salaire de M Tournier Raymond, secrétaire de mairie, 2ème échelon, à 1.400 nouveaux francs par an à compter du 1er Juillet 1961

Séance du 1er Février 1963
Le Conseil Municipal en accord à M.M. les Instituteurs décide d'employer comme suit les fonds attribués à la commune au titre de l'allocation scolaire.
Acquisition d'un poêle à Fuel 659.55 F
Acquisition d'un réservoir à Fuel 267.36 F
Acquisition et pose de 2 filtres Pasteur 1.271.80 F
Aménagement de la cage d'escalier 402.50 F

Séance du 18 Février 1964 Le Conseil Municipal en accord avec M le directeur de l'école, décide d'employer une somme de 1.046F25, mise à disposition de la commune, au titre de l'allocation scolaire, à l'acquisition de mobilier et matériel scolaire: carte du monde, carte de la Marne, tableau de lecture, tableau d'élocution, tableau d'histoire, diapositives et visionneuse géographie.

Monsieur le Maire soumet à l'assemblée le devis établi par le Service de Ponts et Chaussées en vue du goudronnage de la cour d'école, devis qui s'élève à la somme de 7 000 francs.

Le Conseil Municipal après délibération.
Fixe le salaire annuel de M Benard Robert, Garde Champêtre, à la somme de huit cents francs par an, à compter du 1er Janvier 1964.

Séance du 2 Juillet 1964
Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il y a lieu de procéder à la construction d'un réseau d'alimentation en eau potable de tous les hameaux de la commune dont le montant peut être évalué à 600 000 francs.
Le Conseil Municipal après délibération, demande le concours du service des Ponts et Chaussées pour l'étude du projet et la surveillance des travaux.

Le Maire donne lecture de la délibération en date du 15 Avril 1964 par laquelle le comité du syndicat de ramassage scolaire de Montmirail a décidé d'étendre ses attributions à la création des locaux accessoires au C.E.G., et à la prise en charge de tout ce qui est indispensable à la bonne marche de l'établissement.
Le Conseil Municipal après avoir délibéré, adopte les dispositions prises par le Comité Syndical dans sa séance du 15 Avril 1964.

Monsieur le Maire rend compte au Conseil Municipal de la réunion qui s'est tenue à la mairie de Montmirail le 22 Juin 1964, sous la présidence de M le Sous Préfet d'Epernay et en présence de M Amelin Conseiller Général du Canton.
Le Conseil Municipal suit l'exposé de M le Maire.
Considérant les avantages qu'est susceptible d'apporter aux communes du canton la création d'un syndicat intercommunal à vocation multiple.
Après en avoir délibéré.
Décide par six voix contre trois.
1° De donner son adhésion au Syndicat Intercommunal à vocation multiple de la région de Montmirail.
2° D'adopter les statuts du syndicat tels qu'ils sont définis dans l'annexe ci-après.
3° S'engage à inscrire au budget communal la contribution prévue à l'article II des statuts.
4° Désigné pour représenter la commune au comité de Syndicat, M Fayet Paul, délégué titulaire et M Crapart Georges, délégué suppléant.

Séance du 5 Février 1965
Le Conseil Municipale de la Commune de Rieux s'est réuni en session ordinaire , après convocation légale, sous la présidence de M Paul Fayet, maire.
Etaient présents tous les membres en exercice.
Considérant que dans le hameau de Rieux les puits sont pollués et notamment celui qui jusqu'à maintenant alimentait l'école.
Considérant que les hameaux du Moncet, de Villeperdue et de Montrobert manquent d'eau pendant la moitié de l'année.
Considérant enfin l'impérieuse nécessité d'avoir de l'eau potable à l'école intercommunal de Rieux-Montenils qui reçoit 45 élèves.
Le Conseil Municipale après délibération sollicite de Monsieur l'Ingénieur en Chef du Génie Rural l'étude d'un programme des travaux d'alimentation en eau potable de tous les hameaux de la commune.
Cette étude sera soumise à Monsieur le Ministre de l'Agriculture pour agrément.
Le réalisation des travaux sera confiée au Syndicat à Vocation Multiple de Montmirail.
L'alimentation en eau potable de l'école sera réalisée en 1ère urgence.

Suivez rieux51210 on Twitter   Suivez le Forum WsWin          Web-Concept.eu  ©2010 N°27SE188   Visiteurs : 809575   Aujourd'hui : 157   En ligne : 2