Bécheret:

Attestation: Ce nom n’apparaît que sur le plan cadastral pour désigner le petit ru qui se jette dans le Ru-de-Vinet après Lava et qui prend naissance sur le finage de la commune de Montenils. Or on sait que, souvent, le nom des rus leur vient des lieux habités qu’ils traversent.

Origine: Ce terme provient de l’ancien français becherel, bien attesté en toponymie (Bécheret, Becquerel ou Becret dans l’Aisne, Becherel ou Bécheret dans l’Aube, Bécheret dans la Marne…) qui désignait un moulin à aubes. L’origine du terme n’est probablement pas à rechercher dans le francique *baki, le ruisseau, mais plutôt dans le latin baccar, nom d’un récipient en forme de vase qui a pu servir, par similitude de forme, à désigner le godet de la roue puis, par évolution, la roue elle-même. Localisation : Le moulin devait se trouver vers le bas du ru.
La Cantonnerie:

Attestation:
Ce nom n’apparaît que sur le plan cadastral. Auguste Longnon le cite dans son dictionnaire topographique de la Marne (1891) mais ne donne pas de date plus ancienne.

Origine: Les toponymes en –erie désigne le plus souvent des fermes fondée à partir du XIIe siècle et dont le nom provient de la famille qui la tenait (ici, la famille Canton). Il est difficile de déterminer à quelle époque ce genre de toponymes a cessé d’être productif mais on peut supposer qu’au XVIIe siècle, on ne formait plus de noms de fermes sur ce principe. Dans tous les cas, la ferme de la Cantonnerie n’existait déjà plus au milieu du XVIIIe siècle (carte de Cassini).

Localisation: Ce lieu-dit se situe à l’extrême sud-ouest de la commune, là où elle touche aux finages de Montenils et de Tréfols.
Coix:

Attestations:
Cette ferme est dessinée sur la carte de Cassini (1744-1788) et est citée dans le dictionnaire topographique d'Auguste Longnon (1891).

Origine: Le manque d'attestations ne nous permet pas de formuler d'hypothèse solide sur l'origine du toponyme. On notera cependant l'existence dans la Marne d'un village de Cuis dont l'étymologie acceptée est "Cudiacus", domaine agricole gallo-romain.

Localisation: La carte de Cassini nous montre la ferme sur la rive gauche de la Vernelle. Peut-être se trouvait-elle là où un chemin qui va de Molincourt à Montenils (77) traverse le ru.
Mont-Poulain:

Attestation et origine:
Ce nom n’apparaît que sur le plan cadastral. Cependant comme il a tous les airs d’un toponyme formé sur mont suivi d’un nom germanique au cas régime, il y a de grandes chances qu’il s’agisse là du souvenir d’une ferme du haut Moyen Âge (voir : Monts et Moncets).

Localisation: Plusieurs chemins mènent au haut du Ru-de-Bécheret ; c’est probablement là que se situait cette ferme.

Les Troyeux:

Altitude:
185 Mètres

Attestations: Ce hameau était habité en 1688 selon le registre paroissial de Rieux. En 1752 , le lieu est désigné sous le vocable "masure " (c'est-à-dire, probablement de "ruines"). Il n'apparaît plus sur la carte de Cassini (1744-1788).

Origine: Il n'y a pas de mentions assez nombreuses et assez anciennes pour se faire une idée de la signification du mot. Peut-être un rapport avec la ville de Troyes (siège du diocèse dont Rieux faisait partie) ? ou bien un rapport avec la treille (une variante locale de "treilleur" ?) et, donc, la vigne ?


Localisation: Au nord de Beigneaux se trouve un bois appelé "Bois-des-Troyeux". Le hameau devait se situer près de celui-ci. Si le nom est lié à la culture de la vigne, il était probablement à l'ouest, là où le terrain forme une pente orientée vers le sud.


Suivez rieux51210 on Twitter   Suivez le Forum WsWin          Web-Concept.eu  ©2010 N°27SE188   Visiteurs : 658337   Aujourd'hui : 136   En ligne : 2