Résultat du partage des connaissances.

Et là comme son nom l’indique un forum pour dire quelque chose qui ne rentre pas dans un des différents forums ci-dessus, réclamer, critiquer, améliorer, parler quoi !
BC.K.29
Participation 0
Participation 0
Messages : 36
Enregistré le : 24 nov. 2008, 12:01
Localisation : finistere 29260 kernoues bretagne
Contact :

Résultat du partage des connaissances.

Message par BC.K.29 » 09 févr. 2010, 19:28

Bonsoir à tous,

Voilà, plus d’un an que je me suis inscrit à ce forum, d’abord par passion pour la météo, qui c’est vite transformé en envie d’apprendre et de comprendre, après un nombre incalculable d’heures passées à vous lire et à échanger avec certains d’entre vous, me voilà à vous présentez mon nouveau site qui n’aurait jamais pu exister sans ce forum, un grand merci au webmaster et à tous les participants qui m’ont répondu et appris à métriser WsWin,
La prochaine étape pour moi va être de comprendre le fonctionnement des fameux tags, apprendre à les utiliser, pour arriver à créer des tableaux personnalisés, (ça va pas être simple), je vais avoir encore besoin de vous.
Le résultat le voici : http://www.meteo-kernoues.fr/
J’attends vos critiques et vos remarques, si vous décelez des erreurs ou anomalies.
Bonne soirée à tous et longue vie au forum.
Bernard.

Avatar du membre
webmaster
Site Admin
Site Admin
Messages : 2611
Enregistré le : 12 déc. 2006, 20:54
Localisation : Rieux 51 FRANCE
Contact :

Re: Résultat du partage des connaissances.

Message par webmaster » 09 févr. 2010, 21:00

Bonsoir,

Jolie relookage !
Juste une chose que m'interpelle un peu, c'est le jaune du menu.
Pourquoi ne pas garder celui employé sur l'accueil ?
Comme ce marron qui encadre certaines images, pourquoi ne pas garder le bleu qui est sous la bannière ?
Il y a peut être un peu trop de couleurs différentes qui ne sont pas totalement en harmonie.

Mais cela n'est qu'un avis, bien entendu !

Par contre une chose me choque vraiment, c'est ta sonde de sol :shock:
Directement au soleil, l'inox doit surchauffer horriblement non ?
Cordialement

Rieux

Lud29
Participation 0
Participation 0
Messages : 45
Enregistré le : 03 janv. 2008, 11:29
Localisation : Plabennec (29)
Contact :

Re: Résultat du partage des connaissances.

Message par Lud29 » 09 févr. 2010, 21:54

Bonsoir,

Félicitations Bernard pour ton nouveau site ! C’est nettement mieux que le précédent ! :wink:

Quelques remarques rapidement :

- Ton site est un poil trop large pour passer dans le 1024 x 768
- Ta page graphique d’hier n’est pas disponible
- Ton « bonsoir et bienvenue » est coupé par la ligne horizontale qui se trouve sous ta bannière sur toutes les pages sauf celle d’accueil
- Dans « actuel » certains instruments sont déformés, sinon pour moi il faudrait les placer ailleurs ! (La feuille devient trop large !)
- Je trouve comme Rieux que les couleurs de ton site sont un peu trop nombreuses, le jaune du menu est également pour moi de trop !
webmaster a écrit : Par contre une chose me choque vraiment, c'est ta sonde de sol :shock:
Directement au soleil, l'inox doit surchauffer horriblement non ?
Je fais également de cette manière pour la température à 10cm du sol, comme par exemple sur les stations Cimel :

http://www.cimel.fr/meteo/pdf/enerco_man_fr.pdf

A+ et bonne soirée.

Ps : Et non Bernard pas pour l’instant, nous sommes toujours à quatre !

BC.K.29
Participation 0
Participation 0
Messages : 36
Enregistré le : 24 nov. 2008, 12:01
Localisation : finistere 29260 kernoues bretagne
Contact :

Re: Résultat du partage des connaissances.

Message par BC.K.29 » 09 févr. 2010, 21:54

Bonsoir Rieux,
Merci pour tes conseils et remarques.
Le jaune du menu a été revu à la baisse (ça fait en effet plus harmonieux).
Pour ce qui est de la sonde de température du sol pour moi il y a deux cas de figure, le premier est que l’on cherche à connaître une température au sol sous abri ; une donnée qui a un intérêt pour connaître la différence entre la T° à 2 ou 3 mètres avec celle à 10cm. Et le seconde qui consiste à prendre la T° à 10cm sans protection de la sonde de quel abri que ce soit, qui vous donne la T° Réellement supporter par le sol et les plantes (ceci été comme hiver).
Amicalement Bernard.

Avatar du membre
webmaster
Site Admin
Site Admin
Messages : 2611
Enregistré le : 12 déc. 2006, 20:54
Localisation : Rieux 51 FRANCE
Contact :

Re: Résultat du partage des connaissances.

Message par webmaster » 09 févr. 2010, 22:16

#ffff84 et #ffff9f, tu n'es pas encore exactement sur le même jaune, mais tu t'approches.

Je suis suis pas certain que la feuille d'une plante capte la chaleur comme un morceau de métal, mais si Cimel le préconise, je m'incline :roll:
Cordialement

Rieux

jackT
Participation 4
Participation 4
Messages : 635
Enregistré le : 29 mars 2007, 11:24
Localisation : Sciez (74)
Contact :

Re: Résultat du partage des connaissances.

Message par jackT » 10 févr. 2010, 11:12

webmaster a écrit : Je suis suis pas certain que la feuille d'une plante capte la chaleur comme un morceau de métal
Effectivement...c'est loin d'être certain...

Pour info, une sonde de température placée de cette manière et dans un endroit dégagé mesure ce qu'on appelle l'indice actinothermique.

Comme indiqué dans cet article ( http://books.google.ch/books?id=aBLLQ0I ... ue&f=false ) cette mesure est surtout utile de nuit pour évaluerr le gel ou risque de gel au niveau d'un sol végétal. Sous le soleil, l'interprétation des mesures sont plus discutables, car en général le réchauffement d'une plante sous le soleil est modérée par l'évapotranspiration, ce qui n'est pas le cas de la sonde.

BC.K.29
Participation 0
Participation 0
Messages : 36
Enregistré le : 24 nov. 2008, 12:01
Localisation : finistere 29260 kernoues bretagne
Contact :

Re: Résultat du partage des connaissances.

Message par BC.K.29 » 10 févr. 2010, 20:39

Bonsoir.
Tout d’abord merci Ludovic pour tes remarques et suggestions.
Pour le chapitre de la disposition de la sonde de température au sol , je suis entièrement d’accord avec vous sur le faite de dire que la sonde ne va pas réagir de la même façon qu’une plante à la chaleur ou au froid ,tout organisme vivant a sa propre régulation thermique (heureusement) ,mais la température que j’enregistre de cette façon est bien la température que les plantes subissent en plein soleil ou gel pour les extrêmes.
Le but ici n’est pas de connaitre la température des plantes mais la température à laquelle elles sont exposées, après quoi en découle un certain nombre de paramètre et calcule qui va vous indiquez la quantité d’eau nécessaire à la plante en question pour pouvoir garder sa propre température de fonctionnement et de croissance, L’ETP (Evapo Transpiration Potentielle).Je m’arrête là, car sur les fonctions, les modes de calcules, les applications, les différentes mesures prisent en compte, etc. etc. il y aurait de quoi en faire un forum à par entière.
Cordialement Bernard.

jackT
Participation 4
Participation 4
Messages : 635
Enregistré le : 29 mars 2007, 11:24
Localisation : Sciez (74)
Contact :

Re: Résultat du partage des connaissances.

Message par jackT » 10 févr. 2010, 21:21

BC.K.29 a écrit : Le but ici n’est pas de connaitre la température des plantes mais la température à laquelle elles sont exposées, après quoi en découle un certain nombre de paramètre et calcule qui va vous indiquez la quantité d’eau nécessaire à la plante en question pour pouvoir garder sa propre température de fonctionnement et de croissance, L’ETP (Evapo Transpiration Potentielle).Je m’arrête là, car sur les fonctions, les modes de calcules, les applications, les différentes mesures prisent en compte, etc. etc. il y aurait de quoi en faire un forum à par entière.
Sans en faire un forum à part entière, je serai intéressé à savoir quels paramètres tu calcules à partir de cette mesure de l'indice actinothermique, car la Vantage Pro2 calcule déjà une estimation de l'évapotranspiration potentielle d'après des mesures de température (sous abri) , humidité, vent et radiation solaire.

Avatar du membre
webmaster
Site Admin
Site Admin
Messages : 2611
Enregistré le : 12 déc. 2006, 20:54
Localisation : Rieux 51 FRANCE
Contact :

Re: Résultat du partage des connaissances.

Message par webmaster » 10 févr. 2010, 21:42

Nous pouvons continuer ici, la discussion est liée au site de BC.K.29.
Je suis également curieux de lire la suite !
Cordialement

Rieux

mm91
Participation 6
Participation 6
Messages : 2505
Enregistré le : 31 mars 2007, 07:46
Localisation : 25 Km au sud-ouest de Paris FRANCE
Contact :

Re: Résultat du partage des connaissances.

Message par mm91 » 11 févr. 2010, 10:05

L’article cité par JackT est assez explicite, mais laisse tout de même planer un peu la confusion.
Un thermomètre ou une sonde de température non abrité du rayonnement indiquera une température qui lui est propre et non représentative de ce que reçoit une plante ou n’importe quel objet.

Si l’on veut savoir ce que reçoit une plante il faut mesurer un rayonnement (w/m² pour un spectre de longueur d’onde défini) et non une température.

L’article recommande de prendre un thermomètre à alcool, ceci n’est pas suffisant comme définition pour mesurer un rayonnement.
Comme indiqué dans l’article, le rayonnement absorbé (ou émis) par une plante est très variable en fonction de la plante.

Pour un rayonnement identique, la température atteinte sera complètement différente entre un thermomètres (fusse-t-il à alcool), une sonde de température et un objet quelconque.
Cette température sera très dépendante de la nature de l’objet et également de sa capacité d’échange avec l’air extérieur par conduction.

Ne pas oublier également que le rayonnement se produit dans les deux sens (absorbé et émis).
Donc le refroidissement (par rapport à l’air), de nuit, sera également très différent pour le thermomètre(fusse-t-il à alcool), la sonde et n’importe quel plante.

Vouloir se faire « une idée » de la température de la plante avec un thermomètre est à mon avis une erreur.
Car justement la nature ayant très bien fait les choses, la plante est capable de se modifier elle-même pour qu’un rayonnement donné (absorbé ou émis) corresponde à la température dont elle a besoin.
Par exemple se protéger (ou profiter) du froid la nuit ou de la chaleur le jour.
Et ça, un thermomètre ne sait pas le faire !
Michel
La Crosse WS2300 modifiée (pluvio, abri ventilé, mesure d'ensoleillement), Wswin32, ftp-uploader.
mon site météo

Tudgur
Participation 6
Participation 6
Messages : 1756
Enregistré le : 13 mai 2007, 16:47
Localisation : 29880 Plouguerneau

Re: Résultat du partage des connaissances.

Message par Tudgur » 11 févr. 2010, 11:48

Bonjour,
mm91 a écrit :...la nature ayant très bien fait les choses, la plante est capable de se modifier elle-même pour qu’un rayonnement donné (absorbé ou émis) corresponde à la température dont elle a besoin.
Par exemple se protéger (ou profiter) du froid la nuit ou de la chaleur le jour.
Je ne sais pas si je comprends bien ton message mais il ne faut pas s'imaginer qu'une plante peut s'adapter à quoi que ce soit.
Ou elle est adaptée à des conditions données ou elle ne l'est pas : il s'agit là de la physiologie de la plante, inscrite dans ses gènes.
Certaines plantes résistent à la sécheresse en accumulant des réserves d'eau (planes succulentes), d'autres en développant un système racinaire très profond (pivotant) ou au contraire au raz du sol, mais très étendu ; d'autres encore ont des "poils" ou des feuille enroulées sur elles-même pour limiter l'ETP.
Pour se protéger du soleil ardent ou du vent et éviter le dessèchement, les feuilles de certaines plantes sont recouvertes d'une cuticule ou de cire...

Ces adaptations se sont faites au cours de l'évolution et ne se font pas au jour le jour.
Ma "collection" doit dépasser les mille espèces de plantes dont beaucoup d'origine "exotique" : Nouvelle Zélande, Australie, Afrique du Sud, Californie...
Mais aucune de ces plantes ne s'est adaptée aux conditions climatiques (ou de sol) de Plouguerneau : ou elles sont adaptées, ou elles les supportent ou elles ne les supportent pas et meurent.
Cordialement.

Tudgur
http://meteo-plouguerneau.fr" onclick="window.open(this.href);return false;

Tudgur
Participation 6
Participation 6
Messages : 1756
Enregistré le : 13 mai 2007, 16:47
Localisation : 29880 Plouguerneau

Re: Résultat du partage des connaissances.

Message par Tudgur » 12 févr. 2010, 07:29

Bonjour à tous.
webmaster a écrit :Je suis également curieux de lire la suite !
jackT a écrit :Sans en faire un forum à part entière, je serai intéressé...
Je ne suis pas sûr que Bernard ait vraiment le temps de se lancer dans dans de telles explications.
C'est un professionnel de la culture et il travaille en collaboration avec l'INRA. Les termes utilisés, les abréviations dans ce domaine sont tout à fait inconnus pour nous.
Ce que je sais, c'est que les paramètres recueillis par sa station, y compris la température au sol telle qu'elle est mesurée, sont pris en compte, avec d'autres par des producteurs de la région, le Léon.
Il déterminent ainsi s'il y a risque de maladie cryptogamique par exemple (en fonction de l'humidité, des différences de température jour/nuit, des différences de température air /sol, de la vitesse du vent...), ou bien s'il faut arroser.
Cela permet de ne pas traiter à tout-va mais aussi de faire des économies de produits phytosanitaires,d'engrais, d'eau...
C'est évidemment un logiciel qui traite toutes les données recueillies.
Je ne voudrais pas me substituer à Bernard (je n'ai pas ses connaissances dans ce domaine, je me contente de jardiner) mais je crois que vous devrez rester sur votre faim...
Cordialement.

Tudgur
http://meteo-plouguerneau.fr" onclick="window.open(this.href);return false;

jackT
Participation 4
Participation 4
Messages : 635
Enregistré le : 29 mars 2007, 11:24
Localisation : Sciez (74)
Contact :

Re: Résultat du partage des connaissances.

Message par jackT » 12 févr. 2010, 08:35

Tudgur a écrit :..
Je ne voudrais pas me substituer à Bernard (je n'ai pas ses connaissances dans ce domaine, je me contente de jardiner) mais je crois que vous devrez rester sur votre faim...
Bonjour Tudgur,
OK. Je comprends qu'il est difficile de décrire en détail toutes les mesures qui sont faites (dont l'indice actinothermique fait partie) et comment sont traitées ces données, d'autant plus comme tu le dis qu'on ne risque pas de tout comprendre.

Il n'en reste pas moins que je m'interroge toujours sur la signification de la mesure de l'indice actinothermique de jour lorsque la sonde est exposée au soleil.
BC.K.29 a écrit :...mais la température que j’enregistre de cette façon est bien la température que les plantes subissent en plein soleil ou gel pour les extrêmes.
Lorsqu'une sonde est en plein soleil, sa température finale va dépendre de sa forme, de sa couleur et du matériau dont elle est composée. Et je ne suis pas sûr qu'une sonde de température additionnelle Davis lisse et métallique qu'utilise Bernard aie des caractéristiques proche d'un végétal. La température de cette sonde serait-elle la même en plein soleil si elle était peinte en vert ?

mm91
Participation 6
Participation 6
Messages : 2505
Enregistré le : 31 mars 2007, 07:46
Localisation : 25 Km au sud-ouest de Paris FRANCE
Contact :

Re: Résultat du partage des connaissances.

Message par mm91 » 12 févr. 2010, 09:57

...mais la température que j’enregistre de cette façon est bien la température que les plantes subissent en plein soleil ou gel pour les extrêmes.
Il y a un très grand pas que Bernard ne devrait pas franchir :

Il ne faut pas confondre :
-la mesure des paramètres climatiques.
-le comportement de la nature face à ces paramètres (vaste sujet !…)

Une plante (ou le corps humain, ou n’importe quoi…) ne se comporte pas du tout comme un thermomètre.

Je ne dis pas que le sujet soit inintéressant, bien au contraire.

Mais, pour ce qui concerne la température d'une plante, il faut obligatoirement partir du rayonnement (et non d’une température) et étudier comment, pour chaque plante (chaque objet) ce rayonnement est transformé en chaleur.


Un exemple simple:

La feuille de l’albisia se referme complètement la nuit.
Le rayonnement émis sera beaucoup plus faible que si la feuille était resté ouverte et donc sa température s’abaissera beaucoup moins.
Le thermomètre de Bernard n’en tiendra pas compte.

On sait très bien qu’un très grand nombre de caractéristiques des plantes peuvent changer en fonction du rayonnement (donc leur température pour un rayonnement donné).
Je cite au hasard :
- leur couleur
- leur texture
- leur surface (albisia par exemple)
- leur composition chimique
- leur orientation (tournesol par exemple)
- etc, etc…
Michel
La Crosse WS2300 modifiée (pluvio, abri ventilé, mesure d'ensoleillement), Wswin32, ftp-uploader.
mon site météo

Avatar du membre
webmaster
Site Admin
Site Admin
Messages : 2611
Enregistré le : 12 déc. 2006, 20:54
Localisation : Rieux 51 FRANCE
Contact :

Re: Résultat du partage des connaissances.

Message par webmaster » 12 févr. 2010, 13:53

Bonjour,
Tudgur a écrit : Je ne suis pas sûr que Bernard ait vraiment le temps de se lancer dans dans de telles explications.
C'est un professionnel de la culture et il travaille en collaboration avec l'INRA.
C'est dommage !
Personnellement je conçois très bien qu'une mesure sous abris ne restitue pas les données dont il a besoin, partir du moment où le logiciel est conçu pour un tel emplacement, pourquoi pas....
L'oxydation de la surface métallique de la sonde doit fortement faire varier la mesure je suppose, elles sont très brillantes neuves, très mat ensuite.
Et quand je vois comment je me brule en ramassant une clé plate en plein soleil, je me demande à combien sont le pointes mesurées, probablement plus de 50°C.
Cordialement

Rieux

Répondre