Quoique battu par l'Aisne pour la production de betteraves, la Marne dispose d'un outil tout à fait exceptionnel. La capacité de raffinage par jour en tonne/betterave est de 12500 pour Bazancourt, 11000 pour Sillery, 9500 pour Chalons mais surtout 24000 pour Connantre, la plus importante sucrerie du monde, la seule en Europe qui techniquement peut dépasser les 20000 tonnes.

La Champagne céréale est la première coopérative en Europe de collecte de céréales ( 25 millions de quintaux fournis par 10091 adhérents qui cultivent 450 000 hectares, presque la surface des Ardennes ). Ses filiales sont impressionnantes, elle les possède en tout ou partie. Aux total 1016 établissements Marnais constituent l'industrie agroalimentaire et occupent 8218 salariés.

Aux fabriques de biscuits très anciennes de biscuits et de biscottes perpétuant quelques friandises originales, les biscuits roses qui accompagnent encore le vin de Champagne (longtemps aimés sucrés, on disait demi-sec) les sablés Charles VII, les masse-pains, les croquignoles, le pain d'épice aux amandes ou le nonnettes élaborés à partir de recettes misent au point au cours des sacres de nos Rois, s'ajoutent des distilleries à Reims et à Ay qui mettent au point l'odorant marc de champagne tandis que des chocolateries fabriquent les bouchons à la liqueurs qui inondent les rayons des épiceries fines à Noël et à Paques.

Ce sont ces industries agroalimentaires qu'il faut développer car la France et la région sont encore trop souvent fournisseurs de matière brute que l'Allemagne, la Hollande, ou la Belgique élaborent et nous revendent sous forme de produits finis à forte valeur ajoutée. Des organismes de recherche et des institutions financières oeuvrent en ce sens dans notre région.

Suivez rieux51210 on Twitter   Suivez le Forum WsWin          Web-Concept.eu  ©2010 N°27SE188   Visiteurs : 663092   Aujourd'hui : 151   En ligne : 6